Comment gérer son stress avant un entretien dans le conseil en stratégie…

stress et conseil en strategie

Tout candidat dans le conseil en stratégie éprouve fréquemment un grand stress. Il faut dire que ce type d’entretien et encore plus stressant que les entretiens d’embauche classique et ce pour deux raisons: d’abord l’existence de la fameuse étude de cas et ensuite le haut niveau de sélectivité de ce type d’entretien.
Etre stressé avant de passer aux entretiens chez McKinsey ou au BCG par exemple est tout à fait normal, vu les enjeux et vu la pression inhérente à ce type d’exercice.

Pour gérer votre stress lors de ce type d’entretien, vous disposez de deux leviers à actionner qui sont particulièrement efficace: d’abord en termes de stratégie il s’agit de ne pas tout miser sur un seul cabinet de conseil.

Postuler dans plusieurs cabinets de conseil

En multipliant les entretiens – bien entendu tout en gardant la main sur le processus qui peut s’avérer très chronophage – il vous sera possible de relativiser l’importance de chaque entretien individuel de manière naturelle. Il s’agit de créer une véritable dynamique liée à la succession de vos entretiens. En sélectionnant un minimum de cinq cabinets cibles vous serez en mesure de bénéficier au mieux de ce levier. Car si vous vous êtes préparés professionnellement, chaque nouvel entretien devrait normalement vous faire passer à l’étape suivante…et lorsque vous en serez votre 20e entretien au deuxième tour dans tel cabinet au troisième dans tel autre, vous serez moins sensible à la pression que certains examinateurs vous mettront. Par contre évidemment fait extrêmement attention à ne pas lancer une dynamique qui vous soit défavorable en ratant des entretiens. Ainsi de commencer aux entretiens en situation réelle qu’en étant parfaitement préparé, c’est la seule clé pour éviter des plantages en série.

Actionner une approche systématique et structurée

Le deuxième levier que vous devez activer pour réduire votre stress lors d’un entretien consulting et d’approcher chacune des étapes de votre présentation de manière structurelle cela vaut évidemment pour l’étude de cas mais également pour la partie interpersonnelles. Si vous réussissez pas déroulé une approche systématique quel que soit le contexte un causé par votre interlocuteur quelle que soit le sujet d’étude de cas si vous disposez de ce fameux fil d’Ariane auquel vous pourrez vous raccrocher dans toutes les situations votre stress en sera considérablement diminué. C’est pourquoi comme vous le savez je vous recommande d’utiliser une approche transverse, de jeter à la poubelle les frameworks trop classiques et de passer du temps à structurer votre storyline.
Pour conclure souvenez-vous qu’être stressé est parfaitement normal dans ce type de contexte et que le facteurs de différenciation vis-à-vis des autres candidats et de contrôler ce stress afin qu’il ne vous porte pas préjudice lors de la sélection.

Vous avez apprécié cet article?
"Recevez une étude de cas intégralement corrigée"
Renseignez votre email pour que je puisse vous envoyer gratuitement ce document inédit! Comme vous je déteste les SPAMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Subscribe without commenting