Pourquoi j’ai refusé l’offre d’embauche de McKinsey Paris?

Refuser une offre de McKinsey Paris…Après vous avoir présenté les bases du processus de recrutement de McKinsey, je partage avec vous les raisons qui m’ont finalement poussé à refuser l’offre du meilleur cabinet de conseil en stratégie au monde.

McKinsey Paris

 

Tout d’abord je précise que mener à son terme le processus de recrutement chez McKinsey Paris a été particulièrement enrichissant et m’a permis de prendre la mesure du niveau d’exigence propre aux cabinets top-tiers.

McKinsey Paris: est-ce bien pour moi?

La première chose que j’ai faite une fois l’offre en poche était de consulter mes professeurs de MBA bien au fait des classements, valeurs ajoutées et elements différentiants des cabinets de conseil. Une fois assuré que sur ces trois derniers critères le choix entre McKinsey Paris et BCG Paris n’était pas vraiment critique, je me suis focalisé sur la dimension interpersonnelle de la vie des consultants au sein de ces deux cabinets.

Comme je vous l’ai écrit dans cet article, faire du conseil en stratégie ne doit pas être un choix improvisé. Au contraire, vous gagnerez à anticiper au maximum votre processus de recrutement mais aussi votre futur vie de consultant. A ce dernier niveau, une fois l’offre du cabinet en poche, vous prendrez le temps de participer à des sessions de selling, pendant lesquelles le cabinet vous fera sa propre promotion afin de vous convaincre de le rejoindre. Ces sessions vous feront rencontrer des consultants de séniorité et d’expertise variée  Ce sera le moment de demander à rencontrer les partners des secteurs ou des practices fonctionnelles qui vous intéressent le plus. Le temps aussi de rencontrer des consultants de séniorité comparable à l’offre que vous aurez reçu.

Dans mon cas, j’avais reçu une offre du bureau de McKinsey Paris au grade de consultant et j’ai pu rencontrer 2 partners, un consultant de séniorité équivalente et un chef de projet. Evidemment ces entretiens ne sont pas des discussions totalement ouvertes car les consultants et employés de McKinsey Paris sont brieffes pour ce type d’exercice, comme dans tout cabinet. Néanmoins ces discussions sont intéressantes car elles vous permettront de bien jauger votre « fit » avec le cabinet de conseil en question.

Une question de fit ou de non fit avec McKinsey Paris

En l’occurrence, je trouvais que le fit ne me correspondait pas. Ceci n’engage que moi, mais j’avais la sensation de ne pas percevoir une ambiance de travail qui me correspondrait. L’un de mes interlocuteurs m’a confirmé mon impression générale en me confiant qu’en tant que Polytechnicien, il appréciait l’ambiance militaire du bureau McKinsey Paris. Or je ne recherchais pas ce type d’environnement, je souhaitais travailler dans un cadre plus friendly, plus soft.

Je ne regrette absolument pas mon choix car les premiers mois de conseil, pendant la période de montée de la courbe d’expérience nécessitent de se sentir à son aise au sein du cabinet, ce qui fut pour moi le cas au Boston Consulting Group.

 

 

Vous avez apprécié cet article?
"Recevez une étude de cas intégralement corrigée"
Renseignez votre email pour que je puisse vous envoyer gratuitement ce document inédit! Comme vous je déteste les SPAMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Subscribe without commenting