Réorienter votre carrière professionnelle avec succès

En cette nouvelle année je souhaite à tous les lecteurs de ce blog mes vœux de santé, bonheur et réussite !

 

En ce qui concerne la réussite professionnelle, force est de constater que nombre de jeunes – et moins jeunes ! – diplômés  sont souvent dans le flou concernant leur avenir. Certes les conditions économiques ne sont favorables à personne aujourd’hui, mais comme souvent, la vérité est ailleurs :)

Erreurs typiques

Le système de formation français est excellent pour produire des têtes pensantes à fortes capacités d’abstraction mais il ne prépare qu’à la marge le jeune diplômé à une stratégie de carrière concrète et actionnable. Généralement, le diplôme en poche, l’orientation et le déroulement de carrière se réalise de manière assez mécanique, et peu de personnes ont la chance de prendre le temps pour s’investir dans leur choix de carrière. Ceci est vrai en particulier pour les métiers du conseil. Parmi les candidats ayant une première expérience professionnelle de 3 à 5 ans, un grand nombre souhaite se réorienter sans vraiment savoir comment s’y prendre. Dans ce cas, une solution « facile » a priori est de s’orienter vers un MBA. Ayant lu les classements, le candidat va typiquement focaliser ses efforts vers un MBA reconnu et passer entre 6 mois et un an à se renseigner sur les forums, en interrogeant les anciens, en participant à des salons et à préparer son dossier de candidature en dehors de ses heures de travail … pour espérer une réponse positive, souvent vue comme la dernière chance avant le naufrage de la réorientation.

Posez-vous les bonnes questions

Je dois vous dire que cette méthode n’est pas la bonne, mais alors pas du tout. Voici quelques éléments de réflexion essentiels avant d’entamer un processus de réorientation professionnelle :

  • Un excellent MBA mettra entre 5 et 7 ans à se rentabiliser : êtes-vous sûr que d’autres options bien plus accessibles ne sont pas envisageables ?
  • Un candidat avait planifié ce type de candidature : il en avait pour 150.000 euros d’investissement. Je ne dis pas que ce n’est pas le bon choix à cause de ce montant car il existe de nombreuses situations ou le cout est parfaitement justifie. Mais j’affirme que cibler ce type de parcours sans avoir bien analysé en amont les alternatives est un énorme risque professionnel que vous ne devez prendre en aucun cas.
  • Ensuite si votre souhait est de vous réorienter, alors le type de formation complémentaire ou d’expérience professionnelle complémentaire est un moyen, pas une fin en soi. Dans ces conditions il ne faut pas se montrer trop sélectif dans votre objectif. Par exemple ne viser qu’un seul MBA ou qu’une seule entreprise est une erreur stratégique.
  • Enfin vu votre parcours, avez-vous analyse le champ des possibles à court terme sans formation ou expérience ou investissement complémentaire ? Trop de candidats sous-estiment leur valeur et se sentent obligés de faire toujours plus pour viser le métier de leur rêve. En entretien de coaching, il arrive souvent que le candidat réoriente son action vers des chemins de transition professionnels bien plus directs, sans investissement colossal et pour un ciblage parfaitement cohérent.

Bref, pour cette année 2013, sur le plan professionnel, je vous souhaite avant tout de pouvoir prendre le temps nécessaire à réfléchir à un sujet essentiel : vous-même. Prenez le temps de mettre en cohérence votre personnalité, votre parcours et vos souhaits. C’est le point de départ et la clé d’une orientation professionnelle réussie et ce avec le minimum d’effort et d’investissement.

 

 

Vous avez apprécié cet article?
"Recevez une étude de cas intégralement corrigée"
Renseignez votre email pour que je puisse vous envoyer gratuitement ce document inédit! Comme vous je déteste les SPAMS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Subscribe without commenting